Pour savoir si le CBD est de la drogue, il faut comprendre ce qu’est une drogue et ce qu’est le CBD. C’est qu’ensuite qu’il est possible de répondre à cette question, cependant la réponse est plus complexe que oui ou non.

Le CBD n’est pas une drogue

Le terme “drogue” désigne toute substance psychotrope ou psychoactive capable de perturber le fonctionnement du système nerveux central, influençant ainsi les sensations, les perceptions, les humeurs, les sentiments et la motricité, ou modifiant les états de conscience.

Pour être considéré comme une drogue, le produit doit également être susceptible d’engendrer une dépendance physique et/ou psychique.

Huile de CBD Olikana® Légale made in France

Comment nous l’avons déjà expliqué dans un article spécialisé, le CBD est psychoactif, il pourrait donc être considéré comme une drogue. En effet, le CBD agit sur le système endocannabinoïde et influe sur certaines fonctions comme l’humeur ou encore le sommeil. Cependant, et comme l’indique l’OMS, le CBD ne crée ni de dépendance ni d’addiction, il ne peut donc pas être considéré comme une drogue.

Classification des drogues par leurs effets

Les drogues sont classées selon 6 grandes familles. Bien que le CBD ne soit pas considéré comme une drogue, il provient du Cannabis Sativa L., une plante qui elle contient du THC, une molécule qui est bien une drogue psychotrope. En effet, la plupart des produits CBD, comme les huiles CBD full spectrum, contiennent une petite partie de THC, qui doit être inférieure à 0,3% selon la loi. Au delà de ce seuil, le produit sera considéré comme une drogue et donc interdit.

Naturelle

Ce sont les substances psychoactives extraites d’une plante ou d’un champignon, c’est le cas du CBD.

Synthétique

Ce sont les drogues fabriquées exprès en laboratoire et souvent illégalement. Elles sont très dangereuses.

Dépresseur

Elles ralentissent certaines fonctions corporelles, le cerveau et provoquent souvent de l’endormissement.

Stimulante

Elles augmentent de rythme cardiaque et l’énergie et provoquent ensuite une redescente difficile.

Hallucinogène

Elles modifient les perceptions visuelles, auditives et corporelles. Ces modifications sont très subjectives.

Stimulants-hallucinogènes

Provoquent des distorsions de la perception et stimulent les sensations.

Le CBD dans la lutte contre l’addiction

Le CBD n’est ni considéré comme une substance psychotrope ni addictif, il n’est donc pas une drogue. De plus, il est suggéré que cette molécule pourrait offrir des bénéfices potentiels dans la lutte contre diverses formes de dépendance, telles que celles liées au tabac, au cannabis à forte teneur en THC, aux psychostimulants et aux opioïdes.

Selon une étude datant de 2015, le CBD agirait sur plusieurs systèmes de neurotransmission impliqués dans les mécanismes de la dépendance. Des expérimentations sur des animaux ont également suggéré que le cannabidiol pourrait avoir des effets bénéfiques contre la dépendance aux opioïdes et aux psychostimulants. De plus, des études sur des humains ont montré un impact positif du CBD sur la dépendance au tabac et au cannabis.

Le CBD est légal en France

En France, les produits au CBD sont légaux si le taux de THC ne dépasse pas 0,3%. En effet, il s’agit d’une molécule psychoactive mais non psychotrope qui ne présente aucun risque d’addiction ou de dépendance. De plus, dès lors que cette molécule est consommée sans combustion, elle est non toxique pour l’organisme.

Petit rappel cependant, les personnes qui suivent un traitement thérapeutique ou qui ont besoin de prendre certains médicaments également psychoactifs doivent éviter de consommer des produits au CBD ou d’autres cannabinoïdes sans consulter leur médecin au préalable.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *