Le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde (SEC) est un système complexe composé de récepteurs membranaires (CB1 et BC2), de ligands et d’enzymes présent chez les mammifères, y compris les humains. Il joue un rôle crucial dans la régulation de diverses fonctions physiologiques et homéostatiques dans le corps. Le terme “endocannabinoïde” fait référence aux composés produits naturellement par le corps qui activent ce système. Selon de nombreux scientifiques, un système endocannabinoïde défectueux peut engendrer voir aggraver certaines maladies.

Le SEC se compose de trois principaux composants :

  • Récepteurs endocannabinoïdes: Il existe principalement deux types de récepteurs endocannabinoïdes dans le corps, appelés CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 sont principalement présents dans le cerveau et le système nerveux central, tandis que les récepteurs CB2 se trouvent principalement dans les cellules immunitaires et dans les tissus périphériques.
  • Endocannabinoïdes: Ce sont des composés lipidiques produits naturellement par le corps. Les deux principaux endocannabinoïdes identifiés jusqu’à présent sont l’anandamide et le 2-arachidonoylglycérol (2-AG).
  • Enzymes: Ces enzymes sont responsables de la dégradation des endocannabinoïdes après leur utilisation. Les deux principales enzymes sont la FAAH (amidohydrolase des acides gras) pour l’anandamide et la MAGL (monoacylglycerol lipase) pour le 2-AG.

Le SEC est impliqué dans la régulation de nombreuses fonctions biologiques, y compris le sommeil, l’appétit, le métabolisme, le système immunitaire, la réponse à la douleur, l’humeur, et plus encore. Les endocannabinoïdes agissent comme des messagers chimiques dans ce système, se liant aux récepteurs pour signaler des changements dans l’environnement cellulaire et aider à maintenir l’équilibre interne du corps.

Le cannabidiol (CBD) issu du cannabis interagit également avec le SEC. Il peut influencer les récepteurs CB1 et CB2, contribuant ainsi à la modulation de la douleur, de l’inflammation et d’autres processus physiologiques. Cependant, contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), un autre composé du cannabis, le CBD n’entraîne pas d’effets psychotropes.

Les récepteurs cannabinoïdes

Les récepteurs cannabinoïdes de notre corps jouent un rôle important dans de nombreuses fonctions corporelles.

Ces récepteurs cannabinoïdes sont des protéines présentes dans le cerveau et dans tout le système nerveux, central et périphérique.

L’activation de ces récepteurs peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Ils sont activés par les endocannabinoïdes produits naturellement par le métabolisme humain (anandamide et 2-arachidonoylglycérol) et peuvent aussi être activés par les cannabinoïdes tels que le CBD, CBG, CBN, etc.

Récepteurs du système cannabinoïdes schéma
Système endocannabinoïde schéma

Le CBD se lie généralement aux récepteurs CB2, tandis que le THC se lie aux récepteurs CB1. Chaque méthode de consommation aura un impact sur la biodisponibilité des cannabinoïdes comme le CBD.

Lorsque le CBD entre dans la circulation sanguine il peux intéragir avec le système endocannabinoide (ECS). Notre ECS se compose de connecteurs cannabinoides dans tout notre corps. Il existe deux types de récepteurs cannabinoïdes:

CB1: système nerveux central

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le cerveau et le système nerveux central, et dans une moindre mesure dans les autres tissus.

CB2: système nerveux périphérique

Les récepteurs CB2 se trouvent principalement dans les organes périphériques, en particulier les cellules associées au système immunitaire comme la rate.

La carence clinique en endocannabinoïdes

La carence clinique en endocannabinoïdes peut survenir par un manque d’endocannabinoides ou bien par une déficience des récepteurs CB1 ou CB2. Dans les deux cas, cela peut provoquer l’apparition ou l’aggravation de certaines conditions comme: