Qu’est-ce que le champignon Crinière de lion ou Lion’s mane mushroom?

Le Crinière de lion est un champignon adaptogène qui est comestible et… bienfaisant ! Il est appelé champignon Crinière de Lion en français et Yamabushiitake en japonais (qui signifie «champignon des moines de la montagne»), ou encore Hou tou gu en chinois. En anglais, son nom est Lion’s Mane.

De par son aspect bien original, on lui octroie de nombreux surnoms tels que Hydne hérisson, Barbe de Satyre, Tête de singe, Champignon corail, ou encore Pom-pom. En effet, ces boules blanches sont recouvertes de “picots mous” tout aussi blancs. J’aime les comparer aux “anémones de la forêt”.

Champignon Crinière de lion forêt

Au delà de son apparence atypique, Hericium erinaceus (nom scientifique du champignon crinière de Lion) est surtout connu depuis des milliers d’années dans les plus grandes médecines ancestrales asiatiques (chinoise, japonaise, ayurvédique indienne, coréenne…), mais aussi bien probablement par nos druides occidentaux.

Pourquoi s’intéresser à ce champignon adaptogène ?

Parce que ce champignon renferme de nombreux nutriments différents, dont certaines substances actives assez rares voir uniques (comme Les héricénones et Les érinacines), responsables de sa vertu principale, soient des propriétés nootropiques, c’est à dire qui améliore et prend soin des capacités cognitives. Un vrai don de Dieu ! Ou plutôt de Mère Nature pour être plus exact 😉

Les 5 bienfaits du champignon Crinière de Lion (Lion’s mane mushroom) chez l’humain

Voici un résumé des 5 principaux bénéfices du champignon Crinière de lion sur les personnes:

Infographie bienfaits & bénéfices crinière de lion champignon Olikana®

N°1, Neuroprotecteur et Neurostimulant

Il stimule la création de nouvelles connexions neuronales et demeure donc très efficace contre la démence et une grande variété de maladies neurodégénératives qui acculent de plus en plus notre XXIeme siècle, et tout simplement contre la diminution des capacités cognitives induites par l’âge.

De ce fait le crinière de lion (lion’s mane) participe à la résilience de la concentration et de la mémoire, mais il aiderait aussi à réduire les symptômes de l’anxiété, de la dépression et de l’irritabilité, par son action directe sur l’hippocampe du cerveau. Il est ainsi bénéfique pour les personnes atteintes de troubles de l’humeur et du sommeil.
Il pourrait même aider à réduire le besoin de fumer et de boire de l’alcool.
Un vrai champignon de la santé mentale et du bien-être !

N°2, Entretient la croissance des cellules nerveuses et cicatrisant naturel

Les molécules spécifiques de ce champignon boostent aussi les NFG (Nerve Grow Factor = Facteur de Croissance des Nerfs), qui participent activement à la reconstructions des cellules nerveuses. Cela soutenu par son autre propriété cicatrisante et réparatrice.
Donc le crinière de lion serait par exemple un allié de choix pour les personnes aillant subit un AVC, qui ont malheureusement souvent la fâcheuse tendance à laisser de graves séquelles sur le système nerveux, mais il est aussi intéressant pour les personnes atteintes de troubles épileptiques.

N°3, Soutient le système digestif et hépatique, en tant qu’anti-inflammatoire naturel

Le champignon à crinière de lion (Lion’s Mane) est aussi connu pour ses propriétés antiinflammatoires et antibactériennes directement liées à la santé des intestins et de l’estomac.
Il inhibe par exemple la prolifération de la bactérie Helicobacter pylori qui est responsable de nombreux ulcères et cancers de l’estomac.
Il peut donc aussi aider les personnes atteintes de pathologies telles que la maladie de Crohn, aussi de plus en plus répandues.
De par cette propriété antiinflammatoire, le crinière de lion prend aussi soin du foi.

N°4, Régulateur naturel du sucre, des graisses et du système cardiovasculaire

Le crinière de lion (lion’s mane) jouerait un rôle dans la régulation de la glycémie du corps, et donc serait utile pour les personnes atteintes de diabète.

Il en va de même pour la régulation des triglycérides (de “mauvaise graisse”), la prévention de l’oxydation du cholestérol, et la capacité de ce champignon à aider le corps pour brûler les graisses. Plus sont effet de régulation de coagulation du sang, il offre une belle synergie d’effets bénéfiques à la santé du système cardiovasculaire et à la prévention des risques d’AVC ou de caillots sanguins bouchant les veines.

N°5, Anticancer, Antioxydant et Booster du système immunitaire

Comme beaucoup de ses cousins “super-champignons”, le crinière de lion contribue à améliorer le système immunitaire de différentes façon, à limiter la prolifération de cellules dégénérées et donc cancéreuses et à lutter contre les stress oxydatifs induits dans nos vies quotidiennes.

Ces bienfaits participent à la santé de beaucoup d’organes tels que le foi, l’intestin, l’estomac, la rate, sans oublié évidemment le cœur et surtout le cerveau !

Lion’s mane: consommation, localisation et dangers potentiels

Comment consommer le champignon Crinière de lion ?

Frais ou sec, en infusion, en saumure, au vinaigre ou dans l’huile, en morceaux ou en poudre, en cuisine ou en gélule… Le Crinière de lion est aussi efficace en aliment de type gourmet pour sublimer vos plats, qu’en cure de complément alimentaire de grande qualité, voir même thérapeutique si on considère son effet préventif sur la maladie d’Aizeimer par exemple.
C’est ce qu’on appelle un Alicament ou encore un Super-aliment (Superfood en anglais).

La marque française propose des gélules aux champignons adaptogènes made in France, notamment ci après les gélules énergie à la Crinière de lion, au Maitaké au Ginseng sibérien, associé à une molécule clé et encore peu connue, le THCV.

Où trouve-t-on le champignon Crinière de lion ?

Le Lions mane mushroom ou champignon Crinière de Lion pousse naturellement sur quasi tout l’hémisphère nord, sur des arbres morts ou en fin de vie. Il pousse rarement sur le bois vivant.
On le retrouve généralement dans les bois de feuillus et préfère les bois durs : chênes, hêtres, érables, noyers… Comme beaucoup de champignons, le crinière de lion (lions mane) pousse à la fin de l’été et à l’automne.
Il reste rare en France. C’est pour cela que je déconseille de le cueillir en forêt si vous avez la chance de tomber sur lui.

Crinière de lion en forêt Olikana

Il peut être inoculé sur des buches et ainsi être obtenue par myciculture (culture de champignon) si on respecte ses conditions de sous-bois (notamment lumière et humidité).

Champignon Crinière de lion: dangers et effets indésirables

Aucun effet négatif grave n’a été observé en test animal ou chez l’humain, même à des doses élevées.

Cependant certains rares cas d’allergie ont été relevés (comme pour n’importe quel autre aliment), ayant provoqué de la difficulté à respirer ou des éruptions cutanées chez la personne, après une exposition aux champignons de la crinière de lion.

A noter qu’on ne peut avérer la sûreté des suppléments dérivés du crinière de lion, ainsi que leur efficacité. En effet, il n’y a pas encore assez d’études sur l’être humain. De plus, pour l’instant, les compléments alimentaire issus du crinière de lion (lion’s mane) ne sont malheureusement pas encore réglementés comme les autres produits alimentaires et pharmaceutiques, malgré le haut potentiel de ce dernier et de beaucoup d’autres champignons, encore trop délaissés par la science, même si cela commence à évoluer.

Malgré son innocuité observée depuis bien longtemps, l’avis d’un professionnel de santé ou d’un spécialiste tel qu’un droguiste ou un naturopathe est tout de même conseillé lorsque l’on désire consommer des compléments aux champignons Crinière de Lion ou Lion’s mane.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *